Marijn Coertjens

Filosofie

Suivez-nous sur les réseaux sociaux:

En 2016, il a démarré son entreprise à Gand, à deux pas du Château des comtes de Flandre et à côté du pittoresque ‘Ancien béguinage’. Ses chocolats signatures, résultat d’un style de vie cosmopolite et de rencontres inspirées avec des entrepreneurs, des artistes et des esprits artistiques internationaux, sont essentiels.

Pour ses nombreux autres gourmandises maison, il s’inspire d’éléments nostalgiques. Les recettes traditionnelles sont prises en main et font l’objet d’une refonte raffinée. Avec un grand souci du détail, des nuances et des combinaisons de saveurs délicates, il tente de raconter une histoire sensorielle basée sur sa philosophie visionnaire. En plus de la qualité, il veut offrir à ses clients une expérience totale qu’ils pourront emporter chez eux.

La marque prend son accent unique grâce à un jeu de recettes gastronomiques et de raffinement cosmopolite. Mais surtout, elle est soutenue par son caractère international, qui reste également un élément typique de l’entreprise gantoise. D’ambitieux pâtissiers et chocolatiers étoilés continuent d’acquérir de l’expérience chez lui, laissant derrière eux une part de leurs propres influences gastronomiques qui se font sentir jusqu’à la qualité du produit final et l’expérience unique du client que Marijn et son équipe apprécient tant.

L’Asie ayant joué un rôle central dans son développement professionnel, les liens avec l’étranger ont été délibérément maintenus depuis son retour en Belgique. Le maintien du lien professionnel avec le Japon, Hong Kong et d’autres pays, ainsi que l’exposition aux tendances internationales, restent des terrains de prédilection pour sa vision novatrice.

En plus d’un focus sur les amateurs et les connaisseurs de chocolat local, il y a donc également une coopération étroite avec diverses grandes villes du Japon. Grâce à la popularité de la gamme de pralines au Japon, chaque année, l’équipe de l’atelier de Gand est en mesure de produire une ligne de chocolat unique et distincte pour, entre autres, Tokyo, Yokohama, Kyoto et Osaka. Et ainsi on répond également à la demande des ‘chocoholics’ japonais.